Raw ou Jpeg ?

Si certains d’entre vous doutaient encore de l’intérêt de travailler en Raw, voici ce que cela permet !
Certes, il est évident qu’une bonne exposition dès la prise de vue, c’est mieux.
Cette image ratée (même avec une exposition correcte 😉 ) illustre à merveille les informations « invisibles » enregistrées sur le capteur.

Le D700 est configuré en RAW 14bits, compressés sans perte.

à gauche vous avez l’image telle qu’elle a été exposée à la prise de vue. (mesure spot et hop le soleil sort de son nuage) . à droite, dans camera raw 5.2, correction de l’exposition à -1.45 (sans utiliser récupération). Voyez comme l’histogramme est revenu sur la gauche.

Bien que ce n’était pas du tout mon intention à la prise de vue, je peux aisément faire un « double traitement à partir de ce NEF, c’est à dire faire un premier développement du Raw exposé pour la statue et un second exposé pour le ciel. Ensuite, à l’aide de masques dans Photoshop, il ne reste « plus qu’à » combiner les 2 images.

ça pourrait donner ça

quand on voit la tête de la 1ere exposition, c’est assez bluffant non ?

Leave a Reply