Nikon CLS: le flash déporté simplement

Ce week-end j’ai eu l’occasion de photographier – pour le plaisir –une compétition de voltige sur modèles réduits (très grands modèles de 3M d’envergure).

Mon idée était surtout de m’amuser et de me faire la main sur un type de photographie que j’aborde rarement – la photographie « sportive » (ou d’action) – et donc d’utiliser le D700 dans des conditions différentes (AF continu, suivi de cibles en 3D, etc..).

Mais il y avait aussi de beaux sujets « statiques » avec tous ces superbes avions au sol, leurs pilotes répétant leur programme figures libres à l’aide de maquette et en écoutant leur musique sur leur baladeur. Les couleurs, le matériel, les gens.

J’ai encore une fois pu constater la simplicité et l’extrême efficacité du système Flash déporté Nikon CLS. J’avais un peu prévu la situation et ma fille (13 ans!) qui souhaitait voir cet événement de près s’est retrouvée « Support flash commandé par la voix ». Je lui ai expliqué comment mettre le flash sur « remote » et faire pivoter la tête du sb900 pour conserver le capteur côté appareil. En 30 secondes elle était opérationnelle.

Dès que je repérais une cible potentielle , je lui demandais d’aller se placer à 3, 4 m du sujet (pour déboucher les contre-jour violents) , ouverture du pop-up flash et prise de vue au 300 ou 400 mm impeccable avec une image bien débouchée et un flash qui se déclenche même en plein soleil à + de 15m .

flash déporté - sb900 - Nikon CLS

Ce système est tellement bluffant qu’un des pilotes est venu me voir en me demandant comment ça fonctionnait ! :D.

Grand bravo à Nikon pour ce système vraiment extraordinaire que j’apprécie un peu plus à chaque utilisation.

Leave a Reply