Réglages boitier, vitesse synchro flash, obturation et les automatismes. 1

Dans mon premier article j’expliquais comment régler le boitier en manuel pour contrôler la quantité de lumière ambiante présente dans l’image finale et comment ajuster ensuite le flash pour venir compléter cette image.

Mais que se passe-t-il si on reste en automatique ? Comment réagit le boitier en fonction des différents cas.

Avant de commencer j’aimerai rappeler qu’il existe 2 réglages de « vitesse » pour le flash.

réglage de la vitesse de synchro flash Nikon

Réglage de synchro flash et vitesse d’obturation

Réglage de La vitesse de synchro flash cela devrait parler à tout le monde. Il s’agit de la vitesse maximum à laquelle nous pouvons régler l’appareil lorsque nous utilisons le flash. Sur certains boitiers (plus anciens?)  il y a un réglage spécial marqué X. Que se passe-t-il si on dépasse cette vitesse ? 90€ et 2 points en moins ! Non, plus sérieusement, une partie de l’image ne sera pas exposée correctement.

réglage de la vitesse de synchro flash Nikon

1/250s auto-fp est un mode qui permet de dépasser la vitesse de synchro flash. Le flash envoie plein de petits éclairs pendant l’exposition.

La preuve par l’image. Ces deux images ont été réalisées à l’aide flash de studio. Il n’est donc pas possible de dépasser la vitesse de synchro à l’aide du mode AUTO FP de nos Cobra (cela ne fonctionne pas avec des flash de studio du genre Elinchrom D-Lite4).  En prenant la seconde image, je me suis demandé un instant d’où sortait cette bande noire. J’ai vérifié mes reglages et me suis aperçu ma vitesse était mal réglée (d’un précédent essai auto fp) . Cette bande noire c’est le rideau de l’obturateur qui est en train de se refermer.

Le boitier est réglé sur une vitesse inférieure à la synchro flash, pas de problème

vitesse d'obturation supérieure à la synchro flash

Le boitier est réglé sur une vitesse supérieure à la synchro flash, apparition d’une bande noire en bas.

Le deuxième paramètre (e2) est un peu plus obscur. le Réglage de la vitesse d’obturation flash ? Je me souviens m’être posé la question lorsque j’ai vu cela la première fois dans le menus de mon boitier et j’ai rapidement compris qu’il s’agissait de la vitesse MINIMUM  que le boitier allait utiliser pour ses réglages en cas de synchro lente ou lumière ambiante faible pour tenter de conserve le maximum d’ambiance.  (réglable de 30s à 1/60s).

Flash synchro lente

Vitesse d’obturation. La vitesse mini adoptée par le boitier en cas de lumière ambiante faible.

L’impact de ces réglages selon le mode utilisé

Appareil en mode P

En mode P, l’appareil choisi tout seul un couple ouverture vitesse que vous pouvez ‘décaler’ à l’aide de la molette arrière. Moins de vitesse en tournant la molette vers la gauche, plus de vitesse en tournant vers la droite. Evidemment, l’ouverture réagit en conséquence (moins de vitesse => Ferme plus pour compenser)

Des que vous ouvrez le flash intégré ou allumez votre cobra, l’appareil change de stratégie. Il oublie votre décalage et re-règle la vitesse

  • si vote vitesse était inférieure à la vitesse réglée en e2, l’appareil force la vitesse à e2 (ce qui se passe en cas de lumière ambiante faible)
  • si votre vitesse était supérieure à la vitesse de synchro flash, l’appareil positionne la vitesse sur la synchro et ferme le diaph un peu plus.

Je travaille tres rarement en mode P – quasiment jamais d’ailleurs. Au final, je trouve cela plus compliqué de comprendre ce que fait le boitier que de mettre le boitier en manuel (ou semi auto) et régler moi même la lumière ambiante. Si vous lisez l’article de Russel MacDonald, vous verrez qu’il préconise le contraire lorsque la lumière ambiante est très forte. Il préconise de travailler en mode P ou S avec le TTL-BL. La raison invoquée est que c’est plus pratique de laisser l’appareil calculer l’ouverture lorsque la vitesse maximum est « bloquée » par la synchro flash. Ce qui n’est pas faux et permet d’être plus réactif face aux conditions changeantes (nuages par exemple).

Appareil en mode S

En mode S c’est vous qui fixez la vitesse. L’ouverture du flash intégré ou l’allumage du cobra bloque la vitesse maximum réglable à la synchro flash. Si vous étiez à 1/500s et que vous allumez votre flash, le boitier plafonne à 1/250s (et donc, re-règle l’ouverture). Le réglage e2 ne sert pas dans ce cas – vous pouvez descendre en dessous. L’appareil calcule l’ouverture en fonction de la lumière ambiante (et de votre correction d’exposition boitier).

Appareil en mode A

En mode A vous fixez l’ouverture. Des que vous allumez votre flash, l’appareil doit calculer la vitesse et il applique le même « raisonnement » que pour le mode P, à la différence qu’il ne modifie pas votre ouverture!

  • si votre vitesse était inférieure à la vitesse réglée en e2 (la vitesse mini autorisée en cas de flash), l’appareil force la vitesse à e2 (ce qui se passe en cas de lumière ambiante faible)
  • si votre vitesse était supérieure à la vitesse de synchro flash, l’appareil positionne la vitesse sur la synchro et vous indique la nouvelle exposition calculée (et Hi en cas de surexposition, vous suggérant de fermer un peu – beaucoup- plus) – d’où la recommandation de russel de rester en P ou S, puisque dans le cas de forte lumière vous ne pourrez pas conserver votre choix d’ouverture.

Pour conclure cet article, et cela peut sembler contradictoire avec certains points cités ci-dessus, mais je trouve qu’il est compliqué de comprendre ce qui va se passer et donc d’anticiper sur le résultat. D’autant plus que la prise d’une photo témoin sans flash ne vous apportera pas grand chose car dès que vous allumerez le flash les réglages ont de grande chance d’être modifiés. C’est pour cette raison que je préfère rester en manuel lorsque j’utilise la flash. Mais j’ai souvent le temps de faire mes réglages et des images tests (je suis plus dans un contexte studio). Si vous devez cadrer et réagir vite, je pense que les conseils de russel sont bien plus appropriés.

Si toutefois vous préférez restez en auto ou semi auto, vous pouvez toujours corriger les choses en utilisant

  • La correction d’exposition du boitier – qui agit sur TOUTE l’exposition
  • La correction d’exposition du flash qui le rend moins ou plus présent dans l’image. (+1 à -3 sur un D700, -3 à +3 sur un SB-900)

One comment on “Réglages boitier, vitesse synchro flash, obturation et les automatismes.

  1. Reply Serge Juin 26,2015 9 h 13 min

    Super blog ! merci …
    mais j’ai beau lire et relire je ne comprends pas cette histoire de vitesse d’obturation du flash !?
    Pourriez-vous me l’expliquer façon « maternelle » ?
    Encore merci pour ce blog !!
    Bonne journée

    PS j’utilise principalement le flash en mode S ou Auto donc je n’ai pas à m’occuper de cette notion e2 ?

Leave a Reply