Couleur Lab – introduction (L*a*b) 1

Au début 2010, en suivant des cours de Dan Margulis, j’ai découvert la puissance du mode Lab (sur www.kelbyone.com). Même si vous ne travaillez pas en dans l’espace Lab, comprendre et savoir lire une couleur Lab est vraiment intéressant ! Ce n’est pas forcément facile à comprendre au départ, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle ! Lorsque vous serez habitués, vous verrez qu’il est bien plus rapide de détecter un problème en couleur Lab qu’en couleur Rvb.

J’insiste sur le fait qu’il n’est absolument pas nécessaire de convertir son image en couleur Lab pour analyser les couleurs avec !

L’espace de couleur Lab ou L*a*b

Lab est un espace de couleur très très grand ! capable de coder des couleurs qui n’existent pas ! Ex: L = 0 , a =127, b=127 est un rouge très rouge, mais ….. aussi sombre que du noir… ?? (bon oublions ça pour l’instant) .

Une image en couleur Lab est composée de 3 couches
– L : la couche luminosité. Les pixels de cette couche prennent une valeur de 0 à 100. 0 étant très sombre , et 100 très lumineux.
– a : La couche qui représente un axe Vert / Magenta
– b : qui représente l’axe bleu / jaune.

Un petit schéma pour montrer les principes (notez que le centre est faux (l’intersection ne doit pas faire ces bandes supperposées, mais un vrai dégradé)

les axes couleur lab

Utilité de l’espace couleur Lab pour la retouche photo

Les usages sont multiples

  • Vérifier la colorimétrie d’une image : Analyse et correction de dominante colorées  (pipette sur un blanc/ un noir , un gris)
  • Création d’une dominante colorée – (passage en mode Lab et courbes sur couches a/b)
  • Augmentation de la saturation et du « contraste des couleurs » (courbes sur a/b)
  • Dans photoshop CS ou CC, utilisation des couches a et b pour créer des masques de sélection rapidement
  • Disposer de l’espace le plus grand pour la retouche

en 2010, les logiciels qui permettent de travailler en Lab sont peu nombreux. (ou d’analyser la couleur en Lab à défaut de pouvoir travailler une image en Lab). Avec le temps ils seront sans doute de plus en plus nombreux.

Tout d’abord dans Photoshop CS (ou adobe photoshop CC), je vous invite à régler votre palette info comme suit :

couleur lab - palette info photoshop CS

Cliquez sur la petite pipette de la palette info située à gauche du RVB, cela ouvre un menu.

Pour la couleur de gauche, gardez Actual color (ou l’équivalent en français). Cela veut dire que Photoshop utilisera soit RVB, Lab, CMJN selon le mode de couleur du document ouvert.

réglage couleur lab palette info photoshop

Photoshop CS dans la fenêtre info, changer le mode d’affichage des couleurs pour Lab.

Pour celle de droite par contre, changez le pour Lab. (CMJN par défaut)
Laissez les valeurs sur 8 bits (c’est juste pour l’analyse ! même si le document est en 16 ou 32, ça affiche en 8 bits)

Ensuite, réglez votre pipette pour qu’elle échantillonne sur plusieurs pixels.
– sélectionnez la pipette et réglez le nombre de pixels utilisés pour l’échantillonnage d’une couleur

réglage pipette photoshop CS

Mettez au moins 3×3 pixels. (ici j’ai pris 5×5)
Ceci permet d’éviter une mauvaise analyse de couleur à cause du bruit numérique dans l’image.

Lire et interpréter les valeurs Lab

Ce que vous considérez comme noir / blanc / gris , etc.. devrait être neutre, a = 0 , b = 0 (ou très proche) , le L détermine s’il sagit d’un noir , d’un blanc ou d’un gris. (L = 0 noir, L=255 blanc)

Si vos noirs ou blancs on un a / b <> 0 , il existe peut-être une dominante colorée. Essayez de vérifier sur les autres zones de l’image si ça se confirme (les gris, les blancs, etc.. ) si vous constatez que cette déviation est présente un peu partout, vous allez sans doute pouvoir améliorer les choses. Néanmoins, si le noir est dans l’ombre, ce n’est pas étrange qu’il soit légèrement bleu.

Savez vous dire quelle est la dominante colorée de chaque gris ci-dessus et comment la rectifier ? Mis les uns à côté des autres, on voit bien qu’ils sont différents. mais  ce gris ?

ou pire , ce ‘noir’  (L=10 , pas vraiment noir)?

  • Parfois les « colorations » n’existent que dans le zones claires ou les zones d’ombre. (on verra comment faire avec les courbes).
  • La retouche des dominantes colorées se fait à l’aide de courbes RVB (très souvent) – l’analyse de la dominante à l’aide de la pipette réglée en couleur Lab

Correction de couleur.

une analyse du jaune à l’aide de la pipette montre que le jaune de l’image contient du vert (a =-7 sur les parties claires. Dans mon esprit ces roses sont jaunes et je préférerai que la couleur du document le soit vraiment)

suppression de la dominante verte en ajoutant une courbe « RVB » , en sélectionnant la couche Verte de la courbe, ctrl+click sur un pétale et je baisse le point

Création d’un masque à partir d’une couche Lab

Jaune c’est du très positif dans la couche b. Afin de créer un masque pour les roses rapidement

  • je duplique mon image RVB. (image / dupliquer).
  • Je transforme l’image dupliquée en Lab (image /mode  / Lab color).
  • Je  sélectionne ma couche b
  • j’appuie sur ctrl+l pour niveaux

je règle les niveaux comme ceci

Travail de la couche b dans Adobe Photoshop CS ou CC.

la couche a ressemble maintenant à cela, un masque de sélection ou tout ce qui est jaune est clair et le reste foncé.

Augmentation du « contraste couleur » avec les couches L*a*b

Ajout d’une courbe Lab (sur la couche a et b, rendre la pente plus abrupte tout en faisant en sorte qu’elle passe par le centre – téléchargez la courbe PS labcolor+ )

L*a*b dans Adobe Photoshop Lightroom

Auparavant exclusivement réservé à Photoshop, depuis quelques années, le Lab a fait son apparition dans Adobe Lightroom. Certes elle est un peu cachée, mais vous pouvez l’activer comme ceci.

Dans le module développement, en faisant un click droit sur l’histogramme, il suffit de cocher « Affiches les valeurs en mode Lab ».

Activer les couleurs Lab dans Adobe Lightroom

Activer les couleurs Lab dans Adobe Lightroom

A présent, juste en dessous de l’histogramme vous avez des valeurs Lab affichées. (L=5,6 a=1,5 b=-4,5 sur la copie d’écran) . Dans ce cas, c’est un gris moyen, légèrement bleu  (b = -4,5) et très légèrement magenta (a =1,5)

A partir de la, c’est assez simple d’appliquer des corrections tout en gardant un oeil sur la valeur des couleurs

Lecture des valeurs Lab dans Lightroom

Ce qui est intéressant avec la lecture des couleurs en Lab c’est que si jamais je trouve mon image trop bleue ou trop magenta etc.. et que je passe mon curseur sur la zone, je dois pouvoir le vérifier. Si c’est a=0 et  b=0 et que je trouve tout trop vert, c’est sans doute mon écran qui est « décalé » et nécessite un calibrage . Ou encore si j’ai une dominante colorée à l’impression et que le fichier indique un 0,0 sur a,b , la dominante ne vient pas du fichier mais bien de l’impression (mauvais profil etc..)

L*a*b dans Camera Raw

à l’instar de la manipulation faite dans Photoshop LR, en faisant un clic droit sur l’histogramme de Camera Raw, on peut activer l’affichage en couleur Lab.

Afficher les valeurs Lab dans Camera Raw

Voir d’autres tutoriels

Différentes Ressources sur le Lab

L*a*b sur wikipedia

Les livres et les cours de Dan Margulis (vous pouvez suivre les cours en ligne de Dan Margulis sur http://www.kelbyone.com) Regardez les passages « gratuits » et si vous comprenez ce que Dan racontre en anglais, cela vaut vraiment le coup de s’abonner pour un mois ! (et d’en profiter pour regarder tout un tas d’autres formations comme celles de Joe McNally par exemple 😉 )

One comment on “Couleur Lab – introduction (L*a*b)

  1. Pingback: FlashNClick » Retouche d’image (scan diapo) » FlashNClick

Comments are closed.